Ça veut dire quoi impact pour toi

ce terme est sur la bouche de beaucoup de personnes, il donne du sens à nos actions: si on a de l’impact, alors on est utile et plus on a d’impact plus nous sommes utiles largement, “ça fait bouger les choses”.

mais est-ce qu’on donne tous la même définition à ce mot? c’est pour explorer ce terme que je crée cette note qui va évoluer au fil de mes explorations. en effet, quand j’entend parler d’impact autour de moi, j’entend souvent des intentions et des “manières” très différentes de développer un impact et le “pour quoi” est également très différent.

par exemple, certains cherchent à avoir de l’impact par des actions massives de communication. d’autres par des actions militantes et d’autres encore en créant des services et produits numériques. comme on peut le voir ici, il y a pleins de moyens très différents de générer un impact et souvent c’est très lié à la personnalité de celui qui cherche à produire un impact et à son objectif.

alors la question se porte rapidement sur le “pour quoi” et aussi le “pour qui”. et là aussi la réponse sera très subjective et je pense que c’est tout l’intérêt d’ouvrir ce genre d’exploration.

en effet, on peut s’opposer en parlant des “pour quoi et pour qui” en question car chacun va prioriser d’une manière différente par rapport à son propre prisme de perception. alors la proposition serait de remonter d’un cran et de parler de “l’impact en soi” - qu’est-ce que c’est, qu’est-ce que ça veut dire, comment en définir sa qualité voir même sa quantité?

Un impact (du latin impactum supin de impigere « frapper contre ; jeter contre ; heurter »1 est une collision entre deux corps.

Le mot employé au sens figuré est un anglicisme pour « répercussion » ou « conséquence ». Il est usité dans ce sens pour désigner, notamment, des conséquences environnementalessociales ou économiques, particulièrement en ce qui concerne leurs effets négatifs.

rien que cette définition de Wikipedia est déjà teintée d’une interprétation. si je tente d’en revenir aux fondations du terme, nous sommes sur “une collision entre deux corps” - ce qui peut s’interpréter de la manière suivante:

  • un humain pense et ensuite va FAIRE des choses
  • de ce qu’il produit, il attend un retour, une réaction - lorsque l’on fait quelque chose, on vient travailler directement sur le réel et on attend une réponse en retour…
  • je vois l’impact comme cette réponse - et FAIRE comme une conversation avec la réalité autour de nous.

nous pouvons penser beaucoup de choses dans notre tête mais ça ne fait pas pour autant exister nos envies, nos attentes, nos projections. la seule manière que ça devienne réel c’est de partager à l’extérieur ce qu’on a en tête, que ce soit par une discussion, l’écriture comme ici ou par des actions concrètes:

  • j’ai envie d’avoir ma propre maison
  • j’en parle autour de moi, je partage mon intention, ça fait exister mon projet
  • je trouve mon terrain, j’achète les matériaux, je commence la construction

il y a à l’origine un rêve, une envie, un intention qui devient ensuite une pensée pour devenir une action. et suivant le rêve, plus ou moins large, la quantité et la complexité des actions à produire va varier. c’est là que je vois le lien avec la force de l’impact attendue:

  • plus le rêve est large et implique beaucoup de monde et à grande échelle, plus il faudra générer une force d’impact dans l’expression de nos idées ou dans les actions à produire

est-ce que chaque humain connait ses rêves et ses intentions? est-ce qu’on est conscient de la complexité pour créer et rendre réel ces rêves? alors est-ce qu’on peut définir l’impact qu’on a besoin de produire pour faire exister ces rêves?

première conclusion

comme je précisais, cette note évoluera certainement, elle est loin d’être complète mais j’en arrive à une première conclusion temporaire malgré tout.

Ça veut dire quoi impact pour moi? peut-être que la recherche directe d’impact est un leurre qui nous perd plus qu’autre chose. la vrai question derrière c’est “pour quoi chercher à avoir de l’impact?” - pour faire exister quel rêve? et avec qui est-ce que je partage ce rêve et à quelle échelle est-ce que je veux voir exister cet imaginaire?

ensuite se poser la question de la quantité d’énergie que je suis prêt à mettre dans le travail à produire pour faire exister ce rêve. et si je suis vraiment conscient de ce rêve mais que je ne suis pas prêt à m’engager pleinement dedans, est-ce vraiment mon rêve, mon intention du moment?

toutes ces questions sont un guide du quotidien pour s’assurer d’être aligné avec soi.


ce type de note va s’enrichir au fil du temps et des échanges et rencontres - si vous avez envie de participer, vous avez juste à m’écrire en partageant vos points de vues, vos sources etc… qui vont permettre d’enrichir le sujet. #Afairepousser

Notes mentioning this note

There are no notes linking to this note.


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.