Gouvernance adptable

La #gouvernance est compliquée lorsqu’il faut s’accorder à beaucoup. Cependant, s’il était possible de disposé d’un #language suffisamment riche et partant d’une base assez simple pour “construire” pleins de “languages” de gouvernances différents mais qui viennent de la même base et pouvant donc collaborer chacun à sa manière, ce serait possible de créer des multi gouvernances interconnectées 🙂 Je pense ici aux ontologies, à la #sémantique. Arriver à trouver “la tour de babel”, et pour la trouver, je pense qu’il y a intérêt à étudier le #sanskrit : c’est un #language qui repose sur 14 notes originelles et qui permet de construire ce que l’on veut ensuite, tout en étant dans la même langue où tout le monde se comprend.

La structuration grammaticale est très proche du code et des variables. Je pense qu’il faudrait trouver la base sémantique originelle de 14 notes (par exemple), pour ensuite pouvoir construire n’importe quel projet avec les règles de language qu’on veut, et ainsi permettre à tout projet de s’exprimer suivant la gouvernance qu’il souhaite, tout en étant connecté et compréhensible et utilisable par le reste des communs.

L’importance de favoriser la diversité des identités de systèmes et de gouvernance, tout en créant un moyen de lier la connaissance, les feedback pour rendre le tout commun : inspiration des cellules entre organes, bio-inspiration. L’importance aussi de ne pas “se battre pour son drapeau”, chercher à trouver une solution globale à appliquer pour tous : chacun avec ces 14 notes compose ce qu’il souhaite et en développant son identité développe aussi l’inspiration pour que les autres crées leur propre modèle. C’est comme faire de la #musique :)

  • Pour réaliser un playbook sur la gouvernance sur Notion

#Afairepousser

Notes mentioning this note

There are no notes linking to this note.


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.