La toile de la Vie

La vie qu’on perçoit est le reflet en images concrètes d’une toile vivante & abstraite à l’arrière, derrière le mental et la raison. Le monde de l’inconscient, la vie, tissu d’énergie dans lequel et duquel Tout est entrelacé, Tout est lié, Tout est UN… Une onde vibrante Nous parcourt mettant TOUT en mouvement… La Vie.

C’était un petit bout de texte pour participer à un cadavre exquis lors d’un après-midi musical. Sorti spontanément, légèrement retravaillé, ça vous parle peut-être, ou pas du tout.

Lorsque je l’ai relu ce matin, il a touché juste, au coeur. Je ferme les yeux et je peux presque visualiser cette forme infinie qui bouge dans une harmonie que mon cerveau ne peut pas comprendre et que les mots ne peuvent soutenir. J’ai envie alors de vous parler d’Amour, de joie, de paix, de douceur, de simplicité… Mais pas avec des mots. Je crois que j’ai envie de peindre avec toi, de faire de la musique, de danser, de rire, de marcher, les yeux fermés, main dans la main, face au soleil du matin…

Encore une fois, les mots sont fades pour exprimer ce qui monte du coeur, ils écrasent la réalité, ils concrétisent mais rendent froide l’intention… Il reste la poésie heureusement, une danse des mots sur la page blanche.

Pourquoi est-ce que ça fait si du bien de reconnecter à tout ça ? Parce que souvent j’en suis bien loin. Pourquoi ? Les activités du quotidien, les nécessités basiques de tous les jours, les interactions de la ville très rationnelles et terre à terre… Même quand on se réunit avec une envie de changer le monde, encore, le cerveau galope et le coeur reste à l’écurie… Et qu’est-ce qu’il en est de l’âme ? Je dirais que c’est cette toile de fond dont je parle plus haut, Notre ÂME, Notre page blanche sur laquelle, quoi qu’il en soit, nous dessinons ensemble. mais il faut déjà prendre le temps de nous rencontrer, rencontrer Moi chez Toi et savoir alors qu’on est La même ou Le même mouvement… Merde, je trouve ça vraiment très beau, là, dans mon coeur ça sonne juste !

Mais alors, pourquoi ne vit-on pas dans cette sensibilité ? J’aurais forcément envie de dire que c’est à cause de l’environnement, “des autres”, parce que moi je suis prêt non ? Et pourtant, la réponse serait toujours plus complexe que ça, et certainement pas tournée vers l’extérieur… La beauté émerge du dedans et quelque soit ce qu’il se passe dehors, celui qui tient son âme continue de rire même quand il y a l’orage…

La toile de la Vie, le support de l’ [[ Inconscient ]] d’où tout émerge. J’ai un livre à vous partager pour parler de ça aussi, “Psychologie du yoga de la Kundalini” de Jung. Vraiment fascinant de prendre conscience que même à l’intérieur de nous, il y a tout un monde qui ne nous appartient pas… L’impersonnel dans la chapelle de la personnalité… Plus ça va plus je me dis qu’il n’y a vraiment pas à savoir qui JE suis mais plutôt explorer qui NOUS sommes en dansant sur le dancefloor de la Vie…

Lié à la série décoder la vie.

Notes mentioning this note


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.