Créer un système de connaissance coopératif

Tout projet vient de la compréhension d’un besoin à adresser et pour comprendre les besoins il faut se mettre en écoute : tout commence avec la veille ! Cela dit, si chaque individu fait sa veille dans son coin, il ne fait que traiter l’information par les même sources et par le même prisme d’analyse. Faire de la veille en coopération devient alors plus que pertinent : quoi de mieux que croiser les sources, croiser les regards pour gagner en diversité et en capacité d’analyse ?

Un système de connaissance démarre au moment de la veille, de l’observation, de l’écoute du flux chaotique d’information auquel il est possible d’accéder au quotidien. De cet océan de données il est possible de parcourir tout un processus coopératif de structuration et de reliance de ces informations pour en faire de la connaissance actionnable. Grâce à cette connaissance en commun, il est possible de lire plus clairement les émergences, les besoins, les priorités pour Prendre soin du monde et donc, plus commercialement parlant, pour créer des offres & des projets adaptés à vendre.

Créer un système de connaissance coopératif c’est aussi créer les bonnes bases d’un incubateur de projets à impact grâce à la richesse de l’intelligence collective d’un groupe comme Archipel Kyosei par exemple.

Etapes de création du système.


Guidebook

Notes mentioning this note


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.