Echec et mat du monopole

Nous sommes dans un monde qui va toujours plus vite. un tel rythme que même ceux qui analysent la société commencent à avoir un mal fou à suivre ce qu’il se passe ; sauf certainement ceux qui ont beaucoup de cerveaux et de ressources pour l’analyser et interpréter la complexité quasiment en continue : les monopoles économiques.

Eux, ils jouent tout simplement aux échec et très certainement avec beaucoup de coups d’avance. C’est très prétentieux de notre part que d’imaginer les GAFAM ou les grandes entreprises chinoises inconscientes de l’état de notre monde et du risque d’effondrement climatique ou autre.

Les livres des années 70 prévenant d’un effondrement arrivent maintenant pour les “petits gens” mais les gros eux ont déjà toutes les informations dans leurs bases de données depuis bien longtemps. [[ Aldous Huxley ]] pour ne citer que lui était un visionnaire. Il était UN et d’autres encore nourrissent de leur écrits l’intelligence des grandes entreprises, que ce soit celle des meilleurs cerveaux de la planète ou l’artificielle pour laquelle tous les budgets sont pleinement destinés.

Certaines personnes, dont je fais partie intégrante, prônent l’urgence. Une urgence sociale, environnementale, psychologique. Trop de burnout, plus de sens, aucun respect de la nature ; l’Homme est un loup pour l’Homme, le loup et la planète toute entière.

Alors l’urgence entraine des réactions : de nouveaux livres, une transformation des entreprises, l’explosion de la bulle des entrepreneurs. La recherche low tech, les tiers-lieux et toujours plus de cerveaux “indépendants” qui développent des “solutions collectives” pour sauver la planète et améliorer les conditions de nos organisations et de notre monde…

Est-ce qu’on croit VRAIMENT que tout ce scénario n’est pas prévisible et surtout prévu ? Est-ce qu’on croit vraiment que les monopoles de notre monde ne sont pas conscients de ce qu’il se passe depuis bien longtemps ?

Est-ce que ces puissances ne savent pas tout simplement parfaitement gérer les foules ? J’en reviendrais à une petite phrase du film Inception, l’une des bases de la manipulation : donner l’impression à une personne qu’une idée est son idée 💡. #quote

Dans un monde en quête de sens, est-ce que ce n’est pas parfaitement adapté que de créer une urgence permettant aux petits cerveaux comme les nôtre de se sentir utiles voir nécessaire. Quel meilleur moyen que de nous rendre acteur de toute cette machine sans nécessité une dictateur ou un contrôle par la force physique ?

Alors, nous allons agir. Nous allons collaborer pour améliorer le “vivre ensemble”, le tout, bien entendu financé par ces Monopoles. De belles fourmis qui font leur taf. De belle fourmis, mercenaires d’habitude qui maintenant pensent agir par elles-même pour sauver un monde d’aveugles avides de pouvoir. L’avidité est là, le contrôle aussi mais aveugle et sourds, je ne pense pas.

Alors que faire ? Jouer son rôle ? Faire ce qu’il faut et puis “se faire racheter” par le Monopole ? Est-ce qu’on se rendra compte que pendant tout ce temps qui passe si rapidement nous ne faisions que travailler pour EUX ? De bons petits mercenaires pensant agir pour sauver leur prochain.

Il est même quasiment certain qu’ils aient tellement de coups d’avance qu’on dira que tout ce texte n’est que paranoïa excessive. Et vous aurez peut-être raison.

Mais n’oublions pas qu’un jour sur la planète existait de multiples zones de pouvoir, ou personne ne dominait toute la planète. n’oublions pas que nous sommes de toutes petites parties de la nature et que cette nature n’a pas de monopole ; elle comporte de multiples zones d’interdépendances, mais chacun profite à chacun sans qu’il n’y ait un grand Gourou qui infuse sa pensée dans chacune des cellules des êtres vivants.

Metagame - Ou peut-être qu’un grand jeu se joue, encore plus haut, encore plus profondément. Peut-être qu’un DIEU est là pour donner le rythme à chacun de nos mouvements. Peut-être que l’Univers et le Destin s’expriment à chacune de nos respirations. Mais alors ne serait-ce pas à ce jeu là que nous devrions jouer nous aussi, plutôt que suivre celui d’Homme qui veulent se prendre eux-même pour des DIEUX ?

Alors si l’on peut sauver notre monde, le premier pas serait peut-être d’être conscient de ce gros échiquier économique sur lequel nous sommes des pions. Peut-être qu’avec plus de conscience collective, nous pourrions choisir de tout simplement quitter ce jeu et de recommencer une partie autrement. Une partie ou tout le monde joue vraiment, ou chacun peut définir ses règles et ses conditions. Peut-être que nous pourrions vivre dans un monde ou il y aurait des milliers de parties différentes avec tout autant de règles différentes et qu’on pourrait facilement changer de jeu suivant nos besoins et nos envies. Un monde beaucoup plus libre car à chaque seconde nous pourrions écrire de nouvelles règles.

[[ Archipels en Symbiose ]] - Pour construire ce monde, il ne faudrait plus vendre notre temps à ceux qui tiennent au Monopole. Pour construire ce monde, il faudrait se réapproprier l’écriture de notre culture et libérer la possibilité d’autant de sociétés qu’on pourrait imaginer puis matérialiser.

La vrai liberté serait peut-être alors de Pouvoir écrire sa réalité au lieu de suivre celle de ceux qui ont perdu le goût de vivre en dehors de leur monopole.

#Afairepousser

Notes mentioning this note

There are no notes linking to this note.


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.