woodstock 99 pour parler d'effondrement

documentaire sur Netflix que j’invite vraiment à découvrir. comment un festival qui devait être le plus dingue du monde l’a été mais dans la polaritée totalement inverse de l’original de 1969. d’un côté, peace and love et de l’autre war and violence! ce n’est pas la même époque et les intentions à l’origine ne sont pas les même non plus. en 99, il faut être rentable, c’est donc l’économie qui est au coeur, avec les économies à faire et donc tous les risques que ça induit lorsqu’on regroupe +100 000 personnes au même endroit… si c’est l’argent au centre, la réflexion artistique n’est pas la même: faire venir des groupes de métales en 99 n’est pas la même chose que du rock psy 69…

ce qui craque en premier? la logistique de gestion des déchets et sanitaires… le fait que les organisateurs prefèrent ne pas regarder en face les difficultés en racontant à la télé que c’est le meilleur festival du monde…

tout ca ne vous fait pas penser à quelque chose de très actuel en 2022? +8 milliards de personne sur une planète et contrairement à un festival, impossible de s’enfuir si ça tourne mal…

je n’en dirait pas plus, je vous laisse tracer vos propres analogies, mais je trouve très intéressant de voir comment un système complexe de festival peut exploser, s’effondrer et comment on peut en apprendre des choses pour notre système globalisé à échelle de la planète…

Notes mentioning this note

There are no notes linking to this note.


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.