Prendre soin du collectif

Sujet au coeur de l’Archipel Kyosei & de beaucoup d’autres collectifs qui cherchent de nouveaux modèles pour évoluer ensemble. Dans les paradigmes habituels, le collectif est un groupe, une équipe, une entreprise ou une nation, avec tout le sens que peuvent porter ces concepts. La question qui émerge : est-ce que ces modèles de collectifs sont adaptés pour Prendre soin de soi & Prendre soin du monde ?

Si une entreprise “consomme” ses employés & détruit son environnement pour des objectifs purement économiques voir financiers, est-ce que c’est un modèle adapté pour la suite du développement de notre humanité ?

Le modèle archipel est un de ces modèles en émergence, en expérimentation continue. Les nouveaux modèles de gouvernance sont également très intéressant à suivre : souvent il acceptent un plus haut niveau de complexité permettant d’être plus inclusifs, agiles, dynamiques & en accord avec leur environnement. Ils sont plus difficiles à comprendre et à appréhender mais méritent l’effort pour ceux qui se lancent dans l’aventure. Les dynamiques & rythmes individuels viennent croiser une conscience plus éguisée des enjeux à échelle globale.

Pour exemple, le modèle Holacratique est l’un des plus connu. Il permet une gouvernance par rôle & en cercle, sortant ainsi radicalement d’une structure hiérarchique descendante. Ce nouveau fonctionnement reste assez “stricte” mais n’impose rien, il cherche à guider en dehors des habitudes. Vous trouverez également des ressources du côté des nouveaux modèles d’organisations étudiés par Frédéric Laloux qui utilise la Spirale dynamique pour illustré “l’éveil” d’une organisation.

Quelques pistes également à développer prochainement :

Notes mentioning this note


Voici toutes les notes du jardin à visualiser en Graph.